Recherche
Archives
Informations
67 visites ce jour / 15574 - adresse IP : 54.166.242.76 - système : - navigateur :
Téléchargements

Archive pour janvier 2008

fab_fibre On l’utilise tous les jours pour nos réseaux informatiques, qu’ils soient industriels, bureautiques ou bientôt personnels.

Mais savez vous comment la fibre est fabriquée. Voici une vidéo de la chaîne « discovery channel » qui vous le montre en image. Impressionnant, non !


Fabrication de la fibre optique
envoyé par bougrebougre

Mots clés Technorati : ,

green-swithMême nos réseaux Ethernet se mettent à la sauce écologique. Ici, il n’est pas question de fabrication écologique mais plutôt d’une réduction de la consommation d’énergie (jusqu’à 44% sur un switch 5 ports d’après le site du constructeur D-Link). Ce constructeur a constaté qu’il existait une importante demande pour des équipements réseau économes en énergie et prend l’initiative de faire de Green Ethernet une réalité accessible aux particuliers et aux PME.

Le principe consiste en deux mesures : 

  • n’activer le port que si un équipement est connecté à l’ extrémité du câble (réduisant le besoin électrique quand 3 ports sont actifs sur un switch 24ports par exemple)
  • mesurer la longueur de câble réelle pour adapter la puissance électrique (au lieu d’utiliser constamment la puissance nécessaire pour couvrir 100m alors qu’en bureautique TPE/PME cette distance est plutôt de 5/10m)

De bonnes idées pour diminuer l’impact électrique des équipements qu’il faudrait généraliser sur l’ensemble des équipements.

  • Si les équipements connectés à ce switch sont éteints, la gamme Green Ethernet peut économiser jusqu’à 85.65% de puissance.
  • Si la longueur du câble est inférieure à 20 m, La gamme Green Ethernet peut économiser jusqu’à 9.3% de puissance.

Il n’est cependant pas indiqué quel est l’impact sur un switch administrable (le port est il vu par SNMP ou non si il n’est pas connecté).

Bien sur, il faudra penser à éteindre les PC en quittant son poste ! 
Devrait t’on, d’ailleurs, envisager un label « green employee » pour nos employés qui auraient le réflexe d’éteindre le PC en quittant son poste le soir (rarement le cas) pour que cette technologie soit réellement utile? Sans parler de tous les autres qui restent allumer en permanence comme les imprimantes, écrans, scanner…

Pour passer du « green Ethernet » au « green net », il s’agira de changer les mentalités en plus de changer les produits.

Lire la suite de cette entrée »

Pour la première fois, l’IEEE ratifie un seul standard qui ratifiera 2 débits de transmission pour l’Ethernet à haut débit : un double standard sur lequel planche le Higher Speed Study Group (lequel comprends des constructeurs, opérateurs, et équipementiers tels que Cisco, Intel, Dell, Alcatel Lucent..).

Pour mémoire, l’IEEE a décidé de regrouper les deux vitesses dans un seul standard, 802.3ba avec plusieurs interfaces physiques définies pour chaque vitesse. Le Cir explique cet envol du marché du 40 et 100 Gbps par la fin de la « guerre froide » née dans les années 80 entre les acteurs des marchés de la voix et des données. Offrant le plus haut débit, le standard 802.3ba mettrait en effet tout le monde d’accord, y compris l’ITU qui serait prêt à encapsuler le 40 et 100 Gbps dans son propre format OTN (Optical Transport Network), remplaçant du SONET/SDH.

Lire la suite de cette entrée »