spoutnik1 1957 : Le lancement de Spoutnik par l’URSS inquiète le gouvernement Américain et est à l’origine  d’un investissement massif des USA dans la science et la technologie
1958 : Rooselvelt lance un vaste projet technologique de défense : ARPA : Advanced Research Projects  Agency
1962 : Naissance de IPTO (Information Processing Techniques Office) : mandaté pour la création d’un  programme de protection contre les attaques nucléaires ; au sein de l’IPTO, Laurence Roberts est  chargé d’implémenter un vaste réseau d’interconnexion basé sur un concept de commutation de paquets  (selon une idée de Paul Baran)
1966 : premières expériences avec la commutation de paquets (US & UK)
1968 : Ted Nelson invente le nom « hypertexte » ; Doug Engelbart fait la démo de la souris et de  l’interface graphique
arpanet 1969 : Création de l’ARPAnet pour inteconnecter les ordinateurs du DoD (Defense of Department –  entre le Pentagone et Cheyenne Mountain) ; Connexion des premiers ordinateurs entre 4 universités  américaines – via l’Interface Message Processor – sur des lignes téléphoniques à 50 Kbps ; Charles  Goldfarb, Edward Mosher et Raymond Lorie invente SGML
1970 : Alan Kay concoit le DynaBook, un ordinateur personnel ;  l’ARPA devient le DARPA (Defense  ARPA) ; Création du NCP (Network Control Protocol), protocole de communication entre ordinateurs  pour le réseau ARPANET et ancêtre du TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) ;  Norman Abramson développe le réseau ALOHANET – définissant le modèle de communication CSMA/CD – pour  relier les terminaux au mainframe d’Hawaii
1971 : Louis Pouzin de l’IRIA développe le concept d’acheminement de « Datagrammes »
1972 : construction du centre de calcul et informatique du CERN ; Le premier courrier électronique  est envoyé. L’arobase @ est choisi pour définir l’adresse. Il permet de séparer le nom et la  résidence du destinataire ; Naissance du InterNetworking Working Group, organisme chargé de la  gestion de l’Internet
metcalfe-ethernet 1973 : Louis Pouzin créé Cyclades en France – premier réseau à commutation de paquets ; Vinton Cerf  et Bob Kahn inventent le concept de l’Internet utilisant le protocole NCP Network Control Protocol)  et du routeur ; DARPA commence la recherche qui conduira à l’internet ; Thacker & Lampson  construisent l’Alto (Xerox Parc) ; Naissance de l’Ethernet par Bob Metcalf au sein du Palo Alto  Research Center chez Xerox (sur la base du modèle de communication du réseau ALOHANET)
1974 : Bob Kahn et Vinton Cerf développe le TCP (Transport Control Protocol)
1978 : TCP est divisé en 2 couches (TCP – couche 4 du modèle OSI et IP – couche 3 du modèle OSI)
1979 : Création des NewsGroups (forums de discussion) par des étudiants américains
1980 : Digital, Intel et Xerox définissent le débit à 10Mbps pour Ethernet (Ethernet V2 ou encore  appelé trame DIX) ; Naissance du Projet 802 au sein de l’IEEE pour fédérer la standardisation des  LAN basse vitesse
minitel 1981 : première utilisation des protocoles de l’internet au sein du CERN (Ben Segal) ; Apparition du  Minitel en France
1982 : Création de l’EUnet, réseau mis en place pour interconnecter les machines européennes et  permettre la circulation de l’e-mail et des news USENET ; Le projet 802.3 est formée par l’IEEE pour  fédérer la standardisation de l’Ethernet
1983 : 200 machines connectés à l’internet ; Remplacement du NCP par le TCP au sein de l’ARPAnet ->  l’inter-networking est né et donnera naissance par contraction au terme : « Internet » ; Berkeley Unix  inclut TCP/IP en standard ; La partie militaire de l’ARPAnet se sépare et devient le MILNET ;  Création de EARNET (European Academic Research Network), réseau de transmission de données reliant  un grand nombre de centres de recherche et d’universités dans vingt-quatre pays, notamment en Europe  ; Le Système de nom de domaine (DNS) est mis au point. Les noms de domaines permettent d’oublier les  adresses IP chiffrées des machines au profit de noms plus mnémotechniques ; premier réseau Ethernet  en France
LH8_2404 1984 : Première connexion au CERN ; Naissance du projet NSFNET (National Science Foundation) pour  relier les départements scientifique des universités (CSNET – projet initial – était basé sur des  lignes à 56 Kbps) ; 1000 ordinateurs sont connectés
1985 : Applicatif Hypercard sur MAC ; Réorganisation du CSNET pour relier toutes les communautés de  recherche américaine ; le NSFNET adopte le TCP/IP de l’ARPAnet
1987 : le CERN et les laboratoires de physique se connectent à l’Internet ; NSFNET passe à 1,5Mbps  et interconnecte plus de 170 réseaux de recherche – Il se transforme en véritable « backbone » d’un  réseau plus général nécessitant l’apparition du premier véritable routeur TCP/IP (crée par Len  Bozack à l’université de Standford pour la NSF) ; l’EUnet se joint au NSFNET ;  ; 10 000 ordinateurs  sont connectés ; premier nom de domaine sur le web le 15 mars : symbolics.com
1988 : Apparation de l’ordinateur NeXT (fondé par Steeve Jobs) – Il deviendra la premier serveur Web
1989 : Tim Berners-Lee et Robert Cailliau concoivent un projet d’hypertextes en réseau pour les  collaborations internationales et développe sur cette base la première interface graphique ; 100 000  ordinateurs sont connectésCERN
IMG_0760 1990 : Naissance du World Wide Web – le système est disponible sur NeXTStep (serveur et navigateur  wysiwig ; l’ARPAnet disparait et est fondu dans le projet NSFNET
1991 : Annonce publique du World Wide Web ; Le LMB (Line Mode Browser) : navigateur en mode texte  développé par Nicola Pellow (logiciel libre) ; NSFNET réservé jusque là à la recherche est ouvert  officiellement au trafic commercial via des NAP (Network Access Points) réservés aux opérateurs  privés télécoms
1992 : Naissance des premiers navigateurs graphiques pour X Window ; Utilisation du port 80 ;  Environ 50 serveurs existent sur le web ; Naissance de l’Internet Society (ISOC), association de  droit américain pour promouvoir et coordonner le développement des réseaux informatiques dans le  monde ; La même année, l’IAB, Internet Architecture Board est créé et intégré à l’ISOC. Cet  organisme est chargé de décider des normes, standards, protocoles à adopter pour internet ; , le  NSFNET véhicule 12 milliards de paquets / mois et est converti en lignes T3 à 45 Mbps de débit ; 1  000 000 ordinateurs connectés  ; environ 15 000 domaines sur le net
1993 : Les images en couleur arrivent ; le CERN publie la totalité de ses technologie WWW dans le  domaine public ; 250 serveurs sur Internet
1994 : Explosion du World Wide Web, généralisation du langage HTML, des URL (Uniform Resource  Locator), les adresses web, et de HTTP (Hypertext Transfert Protocol).
vbns_large 1995 : La NSFNET (National Science Foundation Network) cesse d’exister. Lui succède le NREN  (National Research and Education Network), réseau informatique national américain devant fournir une  interconnexion à haut débit entre d’autres réseaux nationaux et régionaux ; les connexions locales  NSFNET migrent vers des connexions NAP privées ; le trafic du NSFNET est de 100 milliards de paquets  / mois ; La NSF garde toujours un réseau de recherche appelé le vBNS (Very High Performance Backone  Network Service) qui devient la base d’un nouveau projet : L’internet2 qui passe en 1999 en lien IP  OC-48 : 2488Mbps
1996 : 10 000 000 ordinateurs connectés
1997 : le cap du million de noms de domaine est dépassé.
1999 : 200 000 000 utilisateurs dans le monde
2000 : Bug de l’an 2000 (problème de gestion des dates dans les programmes) ; Explosion de la Bulle  internet

IMG_0727

L’éthique originelle du web et de l’Internet selon Tim-Berners LEE : Collaborer ; continuer ; ne pas faire de concurrence ; être et  rester ouvert ; concevoir et utiliser les normes ; partager le savoir !

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/ALOHAnet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet
http://fr.wikipedia.org/wiki/ARPANET
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_d’Internet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Transmission_Control_Protocol
http://en.wikipedia.org/wiki/VBNS
http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_europ%C3%A9enne_pour_la_recherche_nucl%C3%A9aire