Recherche
Archives
Informations
94 visites ce jour / 13861 - adresse IP : 54.91.171.137 - système : - navigateur :
Téléchargements

Archive pour la catégorie ‘Industriel’


Dans son rapport « The world market for industrial Ethernet », le cabinet d’études de marché IMS Research a établi un classement par protocole des ventes d’équipements Ethernet. Pour réaliser cette étude, les consultants se sont basés sur les chiffres de ventes au niveau mondial de 16 catégories d’équipements industriels.

Avec pas moins de 30 % des nœuds, Ethernet/IP (l’adaptation à Ethernet du protocole CIP – Common Industrial Protocol – avec Rockwell en figure de proue) fut le plus installé en 2009. Il est suivi de près par ProfiNet (28 % – l’adaptation à Ethernet du ProfiBus de Siemens) et Modbus-TCP (22 % – adaptation du ModBus de Schneider ). Derrière ces trois grands protocoles généralistes arrivent les réseaux spécialisés dans le contrôle temps réel : Ethernet Powerlink, qui réalise 11 % de parts de marché, et EtherCAT, avec 5 %. Les autres protocoles Ethernet (CC-Link IE, Sercos III, Varan ou encore FL-Net) se partagent les 4 % restants.

Lire l’article sur : Mesures…


Je suis en train d’animer une formation sur la sécurité des réseaux et il est communément admis que la plupart des menaces sont en direction des réseaux bureautiques et de monsieur « tout le monde ».
Jusqu’à présent, le domaine industriel était plutôt épargné par son fonctionnement déconnecté d’Internet. Jusqu’à présent !
En lisant un email transmis par Benoit Minvielle (Belden), je découvre un article qui indique une cible industrielle de façon ouverte.
Ces derniers temps, une attaque fait parler d’elle car ciblant l’Iran par le biais d’un ver très virulent et destructeur portant le nom de Stuxnet.

Là où ce ver concerne le monde industriel, c’est qu’il cible les automates et outils de supervision de la marque Siemens. Pire que cela, la cible de ce ver « serait » le réacteur nucléaire de Bushehr qui a commencé sa mise en service cet été après plusieurs années de construction et après une mise en uranium le 21 août. De là à comprendre que le ver a été créé spécifiquement pour empêcher cette mise en service…
Lire la suite de cette entrée »

A la demande de Stéphane Potier de B&R Automation, je vous fais part de l’invitation ci-dessous concernant Powerlink, pour le 7 juillet 2010 à Paris.
Vous pouvez vous inscrire via ce lien : http://www.ethernet-powerlink.org/index.php?id=806

powerlinkFort du succès de la première édition en juin 2009, l’Ethernet Powerlink Standardization Group organise une 2ème conférence Ethernet Industriel. Cet événement aura lieu le jeudi 7 octobre 2010à l’hôtel Concorde Lafayette, Paris 17ème.

Le thème principal de cette conférence sera la sécurité des machines.

Bureau Veritas présentera la nouvelle directive machine et ses implications pour les constructeurs et les exploitants, ainsi que les nouvelles exigences liées au futur remplacement de la norme NF EN 254 par la nouvelle norme NF EN 13849.

openSAFETY, le seul protocole de sécurité totalement ouvert et indépendant du bus de communication, sera également au programme.

D’autres aspects de l’Ethernet Industriel feront aussi l’objet de présentations ou démonstrations.

La société IXXAT interviendra pour faire un exposé sur les différentes technologies Ethernet Industriel.

Les sociétés Alstom, B&R, Harting, Hilscher, et d’autres, présenteront des exemples d’application avec leurs solutions.

Notez aussi que la société Cyberio fera un exposé sur la maintenance prédictive avec POWERLINK et CANopen.

ratp Quand on connait le coût d’un équipement Ethernet 10Gbit/s, j’ai quelques doutes sur le fait que tout le réseau de fibres transporte réellement ce débit tout le long. La vidéosurveillance et la TOIP ne nécessite certainement pas ce débit ( à 1Gbits/s, on peut transporter 200 flux vidéo de bonne qualité et quelques 3000 flux de téléphonie). Ceci dit, 1600 km de fibres monomode, cela fait un joli réseau Ethernet industriel. La vidéo présente les bases de la mise en place d’un tel réseau multi-services : câblage, brassage, soudure, réflectométrie.
On y apprend en plus que des câbles rayonnant captent les transmissions des GSM pour les transporter en fibre jusqu’à un nœud de raccordement des opérateurs télécoms…

Souvenir : Ca me rappelle la mise en place du premier réseau Ethernet pour la RATP en 1996 (je crois) à laquelle j’avais participé (travail de nuit, transport d’un station unix pour paramètrage en RARPD des Ponts Multiports et des cartes SNMP des concentrateurs optiques (hub) permettant le transport du réseau multi-services 10Mb/s de l’époque)

Dans la nuit du 23 au 24 mars 2010, la rédaction de 01netPro a assisté au déploiement de la fibre optique dans le métro parisien. C’est dans la station

Lire la suite de cette entrée »

switch En fait, cette solution est un retour à une fonctionnalité qui existait il y a 10 ans sur les switchs. Elle présente l’avantage de proposer un temps de traversée identique quelque soit la taille de la trame à l’inverse de la commutation “Store & Forward” qui doit stocker la trame en totalité avant de la rediriger. Cette ancienne solution est mise au gout du jour en intégrant la gestion de la qualité de service (802.1Q / 802.1p)et donc des VLANs.

L’inconvénient majeur de cette solution est de ne proposer qu’une solution mono-débit de bout en bout (ici du 100Mb/s) car il est impossible avec cette solution de passer à un débit moindre (10Mbit/s) ou plus important (gigabit). Or le temps de latence du switch “store & forward” annoncé comme problématique en 100Mb/s (ici de 120µs) est divisé par 10 en gigabit minimisant ainsi l’impact du transport sur le réseau automatisme et garantissant l’interopérabilité entre switchs de différents constructeurs respectant le standard. Par ailleurs, en intégrant le standard IEEE1588, le PTP : Precision Time Protocol, le temps de parcours de tout le réseau peut être mesuré précisément de bout en bout et permettre ainsi de déterminer les critères Temps Réel du réseau traversé.

Pour diminuer encore plus le temps de traversé du réseau, on peut aussi remplacer les switchs par des hubs (répéteurs) 100Mb/s (quitte a les “bidouiller” un peu pour éviter les collisions que la méthode CSMA/CD classique amène sur ce type de produit – ce que n’hésite pas à proposer certains constructeurs automatismes). En résumé, le choix sera de savoir si l’on souhaite une solution ouverte et pérenne ou une solution propriétaire… 

Store and forward, cut-through Ethernet switching

The performance of switching technology is greatly enhanced by use of cut-through switching technology rather than store-and-forward technology. (See figure 1.)
Neither will guarantee determinism, however, making both insufficient for many automation applications. Protocol prioritization for IEEE 802.1q also is ineffective because automation protocols compete with other protocols of the same and higher priority. The delays that can result are unacceptable for automation.

Two delay mechanisms are:

– Delays in the input port: If an input port’s queue (memory) is saturated with traffic from other protocols of the same or higher priority than the automation protocols, then the automation messages are delayed. (See figure 2.) This leads to unpredictable delays for automation protocols.

Lire la suite de cette entrée »

ethercat Ce groupement autour du protocole industriel EtherCAT (Ethernet for Control Automation Technology) basé sur le protocole Ethernet (en utilisant des switchs PTP mais aussi sur une structure propriétaire en anneau déterministe) semble en pleine croissance a en croire cet article.

Over the last 12 months 314 new members have joined the EtherCAT Technology Group (ETG), bringing the total to 1195 ETG member companies from 48 countries. Most ETG members are located in Germany, where EtherCAT originated, followed by the United States, Japan and China/Taiwan.
The large variety of EtherCAT controllers, drives, I/O and sensors was mirrored at the ETG booth of the SPS/IPC/Drives show in Nuremberg, Germany: over 200 different devices were shown there. Among the exhibits was a multi vendor demo with 30 drives from 20 different manufacturers, which are all operated synchronously within a single EtherCAT network.
All in all, more than 50 vendors are either already shipping EtherCAT servo drives or have announced such products in public. Over 70 vendors offer EtherCAT master devices such as PLCs, PC-based controls, CNC and embedded controllers, using more than 15 different real-time operating systems to implement them.

Lire l’article sur : the Industrial Ethernet book

Mots clés Technorati : ,,,,,

isa100 Situé entre le Bluetooth, le ZigBee, le WirelessHART, ce protocole est un nouveau moyen d’accès sans-fil nativement orienté pour les réseaux industriels.

Ce standard défini la suite de protocole, le système d’administration, les passerelles et les spécifications de sécurité pour une communication sans fil à faible débit avec des équipements fixes, portables ou mobiles et avec une consommation électrique très limitée.

L’intérêt de ce protocole porte sur les besoins de performances des applications tel que la supervision et le “contrôle process” où une latence d’environ 100ms est tolérée avec une possibilité d’une latence plus courte optionnellement.

Le comité ISA100 vient d’approuver par le vote le standard sans fil ISA 100.11a intitulé « Wireless Systems for Industrial Automation: Process Control and Related Applications ». C’est à présent un standard officiel de l’ISA.
L’ISA 100.11a va être soumis  à l’ANSI (American National Standards Institute). Il sera également soumis à l’IEC (International Electrotechnical Commission) pour essayer de se positionner à l’échelle d’un standard internationa

Lire l’article sur : J’automatise…

Le boitier IP-Watcher vous alerte des pertes d’équipements IP de votre réseau industrielIl existe bien des variantes logicielles à cet outil, mais c’est la première fois que j’en trouve un sous forme physique.

En fait, ce boitier surveille une série d’équipements en faisant des ping réguliers. En cas de perte de réponse, une alarme est générée par : contact sec, trap SNMP, email, syslog, message TCP ou UDP  ou envoi FTP.

Administrable via le web et au format industriel donc rail DIN avec 2 entrées TOR et 2 sorties TOR.

Une alternative pour une surveillance “bon marché” d’un site distant ?

The new "IP Watcher" from Wiesemann & Theis GmbH provides continuous monitoring of network components and sends an alarm as soon as devices are no longer responding.

Network stations are cyclically "pinged" by their IP addresses stored in the IP Watcher. If there is no reply to a request, an alarm is triggered. This takes place either by switching actuators or sending a message over the network (e-mail, SNMP trap, Syslog message, FTP upload, TCP or UDP client message).

The device is housed in a compact DIN rail mount enclosure containing a Web server and space for two digital inputs and two digital outputs.If the IP Watcher is incorporated into a network, Web pages provided by the internal Web server are used to carry out the device and alarm configuration. The device can be fully operated from any desired browser without installing additional plug-ins.
www.WuT.de

Lire l’article sur : The Industrial Ethernet Book…

Passerelle Modbus série/Ethernet chez B&B ElectronicsB&B Electronics sort une passerelle Modbus série/Ethernet permettant une intégration des anciens équipements séries Modbus avec les versions Ethernet qui utilisent le protocole Modbus-TCP et facilitant donc les étapes de migration.

Des versions cuivres et fibres optiques sont disponibles en boitier industriel (rail-din et alimentation en 12, 24, 48V).

Do you need a quick and easy solution to integrate older Modbus serial equipment with your Modbus/TCP network?

B&B Electronics announces their new Vlinx™ Industrial Modbus Ethernet-to-Serial Gateways. MESR series gateways are a costeffective way to connect serial Modbus ASCII/RTU devices with Modbus/TCP Ethernet as well as solve many other real-world Modbus problems such as converting ASCII to RTU, remapping conflicting Modbus ID’s or connecting two Modbus devices hardwired with different baud rates. With zero-tolerance for unexpected downtime on today’s factory floor, these Modbus gateways, designed and built by B&B Electronics, offer peace-of-mind for plant operation managers around the world.

Vlinx Modbus Gateways boast an extensive line-up of Ethernet port configurations – from standard RJ-45 copper to almost any fiber optic option. Versions are available with an additional Ethernet port that functions much like an Ethernet switch, allowing pass-through connectivity for other Ethernet devices. The port can also be used to “daisy chain” multiple gateways.

Serial ports can be accessed over a LAN/WAN using Direct IP Mode connections. Serial data rates up to 230 kbps ensure maximum network flexibility. Easy to use software supports Modbus messaging priority control and management via multiple TCP/IP client sessions. Rugged MESR gateways feature a slim IP30 DIN mount case, pluggable terminal blocks, and 10-58 VDC operation.

For more information about B&B Electronics Manufacturing Co. Inc., visit B&B Electronics’ website at http://www.bb-europe.com or phone + 353-91-792444. Designing and manufacturing rugged and reliable products for over 27 years, B&B Electronics provides total solutions for industrial automation and device networking.

Lire l’article sur : Direct Industry …

Mots clés Technorati : ,,,,,

isa100 Entre le Bluetooth, le ZigBee, le WirelessHART et … le ISA SP-100.11a, la transmission sans fil dans le monde industriel attire toujours plus de constructeurs et … de solutions!

Point marquant, cette solution est native IPv6 (mais est-ce intéressant vraiment en environnement industriel ?), offre une grande fiabilité de transmission ainsi qu’une excellente comptabilité avec les systèmes qui utilisent des protocoles filaires tels que Fieldbus Foundation, HART, Profibus et Modbus.

Une alternative au choix de la transmission sur réseaux Ethernet filaires et sans-fils avec ces protocoles adaptés tel que Fielbdus H1, Profinet, Modbus-TCP, Ethernet/IP… ?

Yokogawa Electric Corporation is promoting efforts to develop the ISA100.11a wireless communication standard for the process automation industry.
Despite many inherent benefits, wireless networks have seen limited use to date in the process automation industry due to the requirement for advanced technologies to ensure high reliability, real-time response, environmental resistance, and explosion-proof protection, and also because of the use of incompatible wireless communication protocols.
Yokogawa is supporting development of the ISA100.11a standard because it has the following benefits:
– It offers high reliability to ensures safe production operations and information security.
– It is based on IPv6 and can accommodate larger networks.
– It offers excellent compatibility with existing instrumented systems that use non-wireless protocols such as FOUNDATION fieldbus, HART, PROFIBUS, and Modbus.
– It is suitable for a wide range of applications, from monitoring to control.
As a member of the ISA100 Standards Committee on Wireless Systems for Automation, Yokogawa will engage in a wide range of activities to promote development of the ISA100.11a international standard. Yokogawa will develop systems products and field devices that comply with this standard, and plans to release them in the first half of the 2010 fiscal year.
www.yokogawa.com

Lire l’article sur : The Ethernet Book…