Recherche
Archives
Informations
46 visites ce jour / 14517 - adresse IP : 54.162.154.91 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘mobile’

Il est clair que Illimité [et gratuité pour la téléphonie…] ne génère pas un comportement sain pour le dimensionnement des réseaux. Il y aura bien une fin à ces pratiques de ne plus payer ce que l’on consomme et les USA amorcent ce virage.

internet_mobile L’opérateur [ATT] assure que 65 % de ses abonnés ayant un « smartphone » consomment moins de 200 Mo chaque mois et que 98 % consomment moins de 2 Go. Le hic, c’est que les 2 % restants s’approprient 40 % de la bande passante disponible sur le réseau d’ATT. En clair, 2 % des abonnés d’ATT ralentissent la vitesse de connexion de tous les autres clients. L’Hexagone n’est pas en reste. « Les iPhone et les clefs 3G représentent moins de 10 % de notre parc, mais 85 % du trafic d’Internet mobile », explique Jean-Marie Culpin, directeur marketing des offres grand public d’Orange France.

Saturation des réseaux

Mais la saturation des réseaux semble un problème plus pressant outre-Atlantique, peut-être en raison d’une moins bonne qualité des infrastructures,

Lire la suite de cette entrée »

debit_gsm L’autorité de régulation des télécoms a mesuré les débits réellement atteignables sur les réseaux mobiles. Les tests ont été réalisés via des PC portables munis de clés USB ou de cartes PCMCIA. Les débits diffèrent beaucoup selon les opérateurs.

La qualité de service des réseaux mobiles en France aurait nettement progressé en 2008, selon l’enquête annuelle de l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep).
Des tests dans 12 agglomérations
Sur les réseaux de données mobiles, les débits ont été testés sur les réseaux des 3 opérateurs mobiles dans les 12 plus grandes agglomérations de l’hexagone, à l’aide de clés USB ou de cartes PCMCIA reliées à des ordinateurs portables. Les débits sont une fois et demi plus élevés que ceux obtenus en 2007 pour les débits moyens, et jusqu’au double pour les débits les plus rapides.
Des valeurs moyennes qui font bonne figure
– En réception, lors du téléchargement d’un fichier dans le sens descendant, les débits atteignent :
1 450 kbit/s en moyenne
– plus de 4 Mbit/s pour les plus rapides.
– En émission, lors de l’envoi des fichiers, dans le sens montant, le débit est de ;
400 kbit/s en moyenne
– plus de 740 kbit/s pour les plus rapides.
Il s’agit de débits comparables à ceux offerts par les lignes ADSL d’entrée de gamme selon l’Arcep.
Les performances précises par opérateur moins convaincantes
Ceci dit, si l’Arcep parle de moyennes et ne valorise aucun opérateur en particulier, lorsque l’on se penche sur le rapport complet de tests, les débits mesurés en FTP sont très différents selon les opérateurs et dans le nombre de fois où les débits maxima sont réellement atteints. La 3G semble alors bien poussive selon les cas.
Téléchargement de fichiers, Bouygues Telecom à la traîne

Lire la suite de cette entrée »