Recherche
Archives
Informations
17 visites ce jour / 14227 - adresse IP : 54.198.2.110 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘optique’

piratageDeux nouvelles d’importances dans la lutte constante entre Pirates et Hommes de la sécurité : en effet, d’un côté l’on apprend qu’il y a de nouveau une faille dans le chiffrage quantique réputé inviolable. Si la méthode n’est toujours pas remis en cause (l’observation de la clé détruit celle ci et informe donc le destinataire de la corruption), la mise en pratique est toujours aussi complexe et sujette à piratage. Cette fois, il s’agit de l’émetteur qui, après être ébloui par un signal lumineux puissant, accepte la réinjection de la clé piraté et détruite. Normalement cette injection est impossible car il faut utiliser la même polarisation que l’émetteur – hic : après éblouissement, la photodiode réceptrice accepte tous types de polarisation.
A ce propos, lire cet article sur 01netPro…

Deuxième mauvaise nouvelle dans le monde de la sécurité, la clé RSA de 768 bits à été craqué. Il a fallu quand même 1 à 1700 cœurs sur 425 machines et  12 mathématiciens / chercheurs pour casser cette clé de 232 caractères. Casser le chiffrement RSA 1024 bit devrait prendre de 3 à 4 ans. Une clé de 2048 bits est donc maintenant recommandée pour garantir l’inviolabilité de ‘l’information (mais pour combien de temps ?)
Lire cet article à ce propos sur 01netPro…

foLa récupération des données concerne des cas très particuliers et ne remette pas en cause la technique mais plutôt son implémentation qui, elle, peut être faillible.

Cinq ans après être sortie des laboratoires, avec la création du premier réseau sécurisé aux Etats-Unis, la cryptographie quantique reste totalement d’actualité. A la fin du mois de mai 2009, SmartQuantum, l’un des producteurs de cette technologie, a annoncé qu’il conduisait un projet de sécurité en collaboration avec le CNRS, Femto-ST et le CHU de Besançon. Ce projet porte sur une solution complète de sécurisation des transmissions de données sur support optique entre deux serveurs (dans un même bâtiment), entre deux bâtiments d’une même zone (un cabinet de praticien et un hôpital, par exemple) et enfin une liaison longue distance (entre le CHU de Besançon et le centre hospitalier de Belfort-Montbéliard, par exemple).

Présentée comme l’une des technologies les plus fiables au monde, elle n’est pourtant pas infaillible. C’est la conclusion à laquelle sont arrivés des universitaires qui ont testé ces dernières années des systèmes de cryptographie quantique. Plus exactement, ce n’est pas la cryptographie quantique dont ils ont démontré la vulnérabilité, mais son implémentation.

4 % des communications espionnées

En 2008, l’équipe de chercheurs dirigée par Hoi-Kwong Lo de l’université de Toronto, au Canada, était parvenue pour la première fois à modifier un système de cryptage quantique commercial ID-500 vendu par ID Quantique, le leader mondial dans ce domaine.

La faille était minime puisqu’elle était de quelques picosecondes, soit le temps de retard à l’allumage des deux détecteurs de photons utilisés pour recevoir la clé quantique. Un laps de temps très court mais suffisant pour rendre le système un peu moins sûr : Hoi-Kwong Lo avait été capable d’espionner 4 % environ des communications « sécurisées ».

« Ce système ID-500 est destiné à une clientèle de chercheurs. Il s’agit d’une version simplifiée et elle est complètement paramétrable. Les travaux du professeur Lo sont intéressants mais n’ont qu’une faible valeur pratique », nous a répondu Grégoire Ribordy, CEO d’ID Quantique.

Lire l’article complet sur : 01Net Pro…

Mots clés Technorati : ,,,,

fibres Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat au développement de l’Economie numérique, et Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de relance de l’économie française, ont présenté trois leviers qui devraient "inscrire résolument notre pays dans la sortie de crise par l’innovation et les secteurs d’avenir".

Le volet le plus important concerne l’accélération du déploiement du très haut débit. La Caisse des dépôts et consignations devra consacrer 250 millions d’euros par an sur trois ans et prendre l’initiative de mobiliser des acteurs sur le terrain afin de doubler l’objectif, de 4 à 8 millions, du nombre de prises en fibre optique d’ici à 2012.

Lire l’article complet sur : Réseaux et télécoms…

Mots clés Technorati : ,,,

image La société Schleifring  commercialise un nouveau système de réaliser une connection en fibre optique dans des systèmes en rotation au moyen d’un joint tournant.

Là où la performance est d’autant plus intéressante c’est que ce système permet sur un seul joint de réaliser le raccordement de plusieurs fibres optiques – que ce soit pour de la transmission analogique ou numérique (et ce jusque 10 Gbit/s).

Lire la suite de cette entrée »