Recherche
Archives
Informations
83 visites ce jour / 14983 - adresse IP : 54.224.210.130 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘phishing’

achatenligne Avant l’achat, bien protéger son ordinateur
Premier réflexe, protéger son ordinateur avec un système comprenant antivirus, antispywares, antispam ainsi qu’un pare-feu. Toutes ces protections ne s’avèrent véritablement efficaces que lorsqu’elles sont régulièrement mises à jour. Plusieurs outils, gratuits ou payants, permettent également de protéger son navigateur Internet. Quelques suites de sécurité fiables : ZoneAlarm Internet Sécurité Suite de Check Point, Norton 360 de Symantec, Kaspersky Internet Security ou encore Total Protection de McAfee.
Sur quels sites acheter ?
Les experts en sécurité recommandent de n’effectuer des achats que sur les sites qui communiquent leurs coordonnées complètes et vérifiables. Il faut toujours s’assurer que le site affiche de manière claire un numéro de téléphone ou une adresse e-mail afin de pouvoir le contacter en cas de problème. Au moment de saisir leurs coordonnées bancaires (numéro de carte de crédit, etc.), les internautes doivent également vérifier la présence du certificat SSL du site, ainsi que celle du petit cadenas sur la fenêtre du navigateur. Ces deux éléments sont garants d’un site marchand sécurisé.

Après l’achat
La boutique en ligne se doit d’envoyer un e-mail récapitulatif de la commande juste après le paiement. A vérifier donc : le montant prélevé et les détails de la commande (adresse de livraison, etc.). L’internaute veillera à ne pas laisser ses coordonnées personnelles et bancaires sur le site. Il est conseillé, une fois la transaction confirmée, de fermer la fenêtre dans laquelle le numéro de carte bancaire a été saisi, puis de supprimer les fichiers concernés dans l’historique de navigation.
Halte au phishing
En période de Noël, les tentatives de phishing sont nombreuses sur la Toile. Les internautes doivent redoubler de vigilance et veiller à ne jamais répondre à des messages non sollicitées. Attention aussi à ne jamais cliquer sur des liens reçus par e-mail et évoquant une transaction financière.

Lire l’article complet sur : Reseaux-Telecoms.net…

Mots clés Technorati : ,,

securiteMichèle Alliot-Marie, la ministre de l’Intérieur, tient à protéger ses concitoyens contre les escrocs. Elle vient ainsi de lancer une vaste campagne d’information visant à prévenir les escroqueries, une large part étant consacrée à celles réalisées sur le Web. Au cours d’une conférence de presse, la ministre a souligné que si la délinquance de proximité « a diminué dans de fortes proportions », les escroqueries « notamment sur Internet » sont en forte progression. Pour endiguer ces filouteries, la Place Beauvau a édité une plaquette compilant quelques conseils de prudence élémentaire (« je ne confie pas d’argent à un inconnu », « je ne réponds jamais à un courriel qui me demande de transmettre mes coordonnées bancaires », « l’appât du gain ne doit pas me détourner du bon sens », etc.).
Le plan du ministère de l’Intérieur inclut également la mise en place d’une plateforme de signalement accessible par téléphone (0 811 02 02 17 – prix d’un appel local) ou sur Internet. Nous avions publié, en novembre 2008, un article présentant le site Web chargé de recevoir les signalements d’escroqueries par les internautes

Lire l’article sur : Reseaux et Telecoms…
Édition du 07/01/2009 – par Vincent Delfau

Après ceux permettant le signalement de contenus pédopornographiques et le dépôt de préplainte en ligne, le gouvernement a ouvert ce mardi 6 janvier un nouveau site, Internet-signalement.gouv.fr.

Cette plate-forme, se veut le « portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet ». Tout citoyen peut, en quelques clics, alerter les pouvoirs publics sur des contenus relevant de l’escroquerie (scam « à la nigériane », arnaque à la loterie, site de phishing, etc.) Mais le site est aussi voué à recueillir le signalement de tout contenu ou comportement contraire à la loi : incitation à la haine raciale, à la violence, diffamation…
« Les contenus ou comportements que vous jugez simplement immoraux ou nuisibles n’ont pas à nous être signalés », précise la FAQ du site. Le simple spam devra ainsi continuer à être redirigé vers Signal-Spam.

…Enfin, deux petits films d’animation à but pédagogique ont été postés sur Dailymotion et YouTube, une manière pour le ministère de montrer qu’il s’initie aussi au buzz.

Lire un article similaire sur : 01net…

fraudeLa sécurité a encore de beuax jours devant elle. Et encore, on ne parle ici que des USA. Quid du reste du monde. En tout cas, vigilance est mère de sureté donc avant de cliquer sur un lien dans un mail, prenez 2 secondes pour réfléchir (et consultez des sites comme www.hoaxbuster.com ou utilisez une barre anti-phishing)…

Moins d’Américains ont été victimes de fraudes en ligne en 2007, mais la totalité des montants détournés n’a jamais été aussi élevée selon le rapport annuel du FBI concernant les crimes commis sur Internet.

La somme totale extorquée s’est montée à près de 240 millions de dollars l’année dernière, contre 231 millions en 2006. Le nombre des victimes, qui ont officiellement porté plainte auprès de la police fédérale est quant à lui descendu d’environ 207 500 personnes il y a deux ans, à 206 900 internautes en 2007.

Des e-mails piégés

D’après le rapport, le courrier électronique reste le principal mécanisme frauduleux. Il est utilisé dans 73,6 % des arnaques, comme dans les tentatives de phishing (hameçonnage) qui incite les internautes à se connecter sur un faux site aux couleurs de leur banque par exemple.

Les plaintes reçues par le FBI concernent aussi bien les fraudes à la carte bancaire, que le vol de données personnelles ou la non réception de produits commandés sur des sites marchands plus ou moins sérieux.

En savoir Plus sur : 01net…

Mots clés Technorati : ,,