Recherche
Archives
Informations
38 visites ce jour / 13590 - adresse IP : 54.163.149.151 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘IPv4’

ipv6En Janvier 2009, j’avais publié un article qui annonçait qu’il ne restait que 16% d’adresses IP libres (soit 700 millions) et prédisait la fin des adresses IpV4 en 2010/2011. On passe maintenant sous la barre des 400 millions et la date fatidique approche avant de devoir passer à ‘l’IPv6. Ce qui ne se fera pas si facilement. Aujourd’hui seul un fournisseur d’accès le propose en standard (FREE) et très peu de sites sont disponibles en IPv6

Le stock d’adresses IP non allouées continue à baisser. Il vient de passer sous le seuil symbolique des 10 % de l’espace d’adressage global. C’est la Number Ressource Organization, une structure à but non lucratif qui veille sur cette ressource en voie de disparition, qui l’affirme. Le risque de pénurie totale se rapproche dangereusement vite : elle pourrait intervenir dès le second semestre 2011.

Lire l’article sur : 01net Pro…

Mots clés Technorati : ,,,,

ipv6 En recherchant des informations sur IPv6, je viens de tomber sur une perle : une véritable bible sur TCP/IP incluant bien entendu plein d’informations sur IPv6 et donc forcément très utile en ces temps où se posent plein de questions sur le sujet 😉

TCP/IP Fundamentals for Microsoft Windows
Chapitre 1  : Introduction à TCP/IP
Chapitre 2  : Vue d’ensemble de l’architecture de la suite de protocoles TCP/IP
Chapitre 3  : L’adressage IP
Chapitre 4  : Le sous-adressage, la segmentation
Chapitre 5  : Le routage IP
Chapitre 6  : DHCP
Chapitre 7  : La résolution de noms d’hôtes
Chapitre 8  : Vue d’ensemble du DNS
Chapitre 9  : Le support de DNS dans Windows
Chapitre 10 : TCP/IP de bout en bout
Chapitre 11 : NetBIOS sur TCP/IP
Chapitre 12 : Vue d’ensemble de WINS
Chapitre 13 : IPsec et le filtrage de paquets
Chapitre 14 : Les réseaux privés virtuels (VPN)
Chapitre 15 : Technologies de transition IPv6
Chapitre 16 : Dépannage TCP/IP

Un document qui fait 560 pages… de quoi s’informer pendant les vacances à venir

Par ailleurs, on parcourera aussi avec intérêt l’article sur IPv6 de ce site pour obtenir plus d’information sur la transition IPv4 / IPv6

Télécharger le PDF (Anglais) : TCP/IP Fundamentals for Microsoft Windows…

Lire l’article complet sur : Stanislas Quastana’s Blog…

Merci à – Benoit Minvielle, Hirschmann France – pour cet intéressant article qui “rassurera” les industriels – IPv6 ce n’est vraiment pas pour tout de suite même si il y a vraiment urgence pour les accès Internet.

ipv6 La plus grande erreur d’IPv6 : il n’est pas rétro-compatible avec l’internet actuel. Les développeurs l’admettent. Les organismes de normalisation tentent de créer de nouveaux outils pour corriger les problèmes de transition. Et comme d’habitude ils mettent la pression sur les responsables réseaux et les DSI pour adopter IPv6.

La communauté en charge de l’engineering d’internet explique que sa plus grande erreur dans le développement d’IPv6 – attendu pour la mise à jour d’internet – est qu’il manque de compatibilité avec l’actuel protocole Internet, connu sous le nom d’IPv4.

Une table ronde de l’IETF
Lors d’une table ronde qui s’est tenue à San Francisco mardi 24 mars, les dirigeants de l’Internet Engineering Task Force (IETF) ont admis qu’ils n’avaient pas fait un assez bon travail en veillant à ce que les dispositifs et les réseaux en IPv6 natif soient en mesure de communiquer avec leurs homologues IPv4 lorsqu’ils ont conçu la norme IPv6 il y a 13 ans.
"L’absence de véritable rétro-compatibilité avec IPv4 est la seule erreur critique", explique Leslie Daigle, Chief Internet Technology Officer de l’Internet Society. «Il y avait des raisons à l’époque pour le faire … Mais la réalité est que personne ne veut aller vers IPv6, sauf s’il pense que ses amis le font aussi».

Absence de pont entre IPv6 et IPv4
Initialement, les développeurs d’IPv6 avaient envisagé un scénario où les terminaux utilisateurs et les réseaux dorsaux fonctionneraient à la fois en IPv4 et IPv6, à côté l’un de l’autre dans ce que l’on appelle le mode « double-stack ».
Toutefois, ils n’avaient pas pris en compte que certains dispositifs IPv4 ne seraient jamais mis à jour vers IPv6, et que des réseaux entièrement IPv6 auraient besoin de communiquer avec des périphériques uniquement en IPv4 ou des contenus de ce type.
Les promoteurs de l’IPv6 déclarent que l’absence de mécanismes de « pontage » entre IPv4 et l’IPv6 est l’unique raison importante qui ait fait que la plupart des FAI et les entreprises n’aient pas déployé IPv6.

L’échec de la stratégie de la "double-stack"
«Notre stratégie de transition était le « double-stack », où l’on commencerait par ajouter de l’IPv6 sur les machines, puis progressivement, nous aurions désactivé l’IPv4 et tout se serait passé sans heurts», explique Russ Housley président de l’IETF, qui a ajouté que la transition vers IPv6 n’a pas eu lieu conformément au plan.
En réponse, l’IETF est en train d’élaborer de nouveaux outils de transition vers l’IPv6 qui seront disponibles d’ici la fin de 2009, selon Russ Housley.
«La raison pour laquelle il n’y pas eu plus de déploiement d’IPv6, c’est parce que les gens qui font le travail ont découvert qu’ils avaient besoin de ces nouveaux outils de migration», ajoute Russ Housley. « Ces outils sont nécessaires pour faciliter le déploiement. »

Lire l’article complet sur : Réseaux & Telecoms…

Mots clés Technorati : ,,,,,

icann-ip Les députés européens s’apprêtent à dépoussiérer le paysage des télécoms sur le Vieux Continent. Une question clé risque cependant de ne pas être abordée : une adresse IP doit-elle être considérée comme une donnée personnelle ?


Les eurodéputés examineront en novembre le paquet télécoms avec, en ligne de mire, la révision de la directive régulant les activités de télécommunications. Au programme, notamment, les sanctions infligées aux opérateurs qui ne jouent pas le jeu de la concurrence – notamment sur la fibre optique – ou les garanties à apporter aux données personnelles des citoyens. Mais un élément important risque d’être laissé de côté : la définition juridique de l’adresse IP.
« Le paquet télécoms ne prévoit pas de se pencher sur cette question. Nous devons d’abord savoir précisément ce qu’est une adresse IP. Selon moi, elle peut être considérée comme une donnée personnelle si d’autres informations personnelles y apparaissent, explique Malcolm Harbour, député britannique au Parlement européen.

Lire la suite de cette entrée »

ipv6Ceci conforte l’adoption récente de Free et Google à l’IPv6. Il va falloir que tous les autres s’y mettent et adaptent le matériel en conséquence. En gros renouvellement en conséquence pour l’intéropérabilité.

Fin janvier 2008, l’Iana (Internet Assigned Numbers Authority) ne di sposait plus que de 16 % du «stock» total d’adresses IPv4, soit environ 700 millions d’adresses. Un épuisement de ce stock est prédit pour 2010-2011.
Une étude financée par la Commission européenne a montré l’intérêt d’IPv6 pour un certain nombre de segments de marché, notamment les réseaux domestiques, la gestion des bâtiments, les communications mobiles, les secteurs de la défense et de la sécurité et l’industrie automobile.
"Une adoption rapide et efficace d’IPv6 permettrait à l’Europe d’innover et de se placer au premier plan en ce qui concerne les progrès futurs de l’Internet." Le vieux continent concentre 49% des adresses IPv6 émises. Mais, l’Asie, et le Japon en particulier, investit de plus en plus dans le domaine.
Moins de la moitié des FAI européens sont prêts à proposer IPv6 et la Commission déplore l’absence quasi totale de prise en compte d’IPv6 par les fournisseurs de contenus et de services (les sites Web, la messagerie instantanée, le courrier électronique, le partage de fichiers et la VoIP).

En savoir plus sur … Actualités RT Infrastructure – Reseaux et Telecoms

Mots clés Technorati : ,,

ipv6 Les serveurs DNS (Domain Name Services) root, rouages clés du Net, passent à la version 6 du protocole IP ; six des treize serveurs DNS ont déjà migré. Une étape indispensable pour multiplier le nombre d’adresses uniques IP disponibles. Avec l’IPv4, la pénurie était proche et les solutions de NAT (Network Address Translation) montraient le bout de leur nez.

Avec IPv6, nous disposerons d’environ 340 milliards de milliards de milliards de milliards d’adresses IP et cela permettra de supporter un milliard de réseaux IP public. Avec l’IPv4, le protocole aujourd’hui prédominant, la pénurie guette (depuis plus de 10ans quand même, merci le NAT pour ce sursis)- le nombre d’adresses IP uniques est limité à 4 milliards environ

Lire la suite de cette entrée »