Recherche
Archives
Informations
14 visites ce jour / 15548 - adresse IP : 54.81.69.159 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘wigig’

wigig Dans la course au haut-débit, voici un nouvel acteur avec lequel il faudra peut-être compter : la Wireless Gigabit Alliance. Ce consortium industriel – qui regroupe des firmes prestigieuses comme Intel, Dell, Microsoft ou Nokia – vient d’annoncer sa volonté de définir une nouvelle technologie haut débit sans fil baptisée Wigig (Wireless Gigabit) aux débits « dix fois supérieurs à ceux des réseaux locaux sans fil ». Les premières spécifications devraient être publiées au quatrième trimestre 2009. Le gigabit par les ondes, voilà qui peut faire rêver…

Ce ne sera pas un concurrent pour le Wi-Fi

D’un point de vue technique, le consortium explique que cette nouvelle technologie utilisera la bande de fréquences de 60 GHz et permettra de connecter directement des équipements et des périphériques entre eux, de paire-à-paire. Ces deux caractéristiques montrent d’ores et déjà que cette nouvelle technologie ne sera en aucune manière concurrente du Wi-Fi.

En effet, ce dernier utilise les bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz, dispose d’une portée allant jusqu’à plusieurs centaines de mètres (en environnement ouvert) et se caractérise par une architecture relativement centralisée (points d’accès). A l’inverse, le Wireless Gigabit n’aura pas de points d’accès et, compte tenu de la haute fréquence, la portée ne devrait pas dépasser les vingt mètres. Passer un mur sera même difficile. « Tel que présenté par le consortium, le Wireless Gigabit ressemble plus à un successeur du Bluetooth que du Wi-Fi », explique Xavier Seringe, directeur technique de Bluesafe, un intégrateur spécialisé dans les réseaux locaux sans fil.

Vers une nouvelle guerre des standards ?

Quel est le marché cible du Wireless Gigabit ? Le consortium voit large et veut toucher à la fois le grand public et les entreprises, l’objectif étant de « supprimer cet amas de câbles qui encombre les foyers et les bureaux ». Toutefois, il est probable que le Wireless Gigabit va d’abord séduire les particuliers, qui pourront ainsi transférer simplement leurs films et leur musique d’un équipement à un autre. Dans les entreprises, de tels besoins ne sont pas encore très présents. « Par ailleurs, le Wi-Fi ne posera bientôt plus de problème en ce qui concerne le débit, grâce au 802.11n, qui proposera 600Mbit/s », précise Xavier Seringe.

En revanche, on peut se demander si l’on ne va pas assister à une nouvelle guerre des standards. En effet, le Wigig va entrer en concurrence avec une autre technologie, celle du WirelessHD, une autre technologie radio à 60 GHz qui propose 4 Gbit/s sur dix mètres. Quelqu’un est intéressé par un remake de Blu-ray contre HD DVD ?

Lire l’article sur : 01net…

wigig Une alliance de plusieurs parmi les plus importantes entreprises de l’électronique et des télécommunications ont annoncé jeudi 7 mai s’être alliée afin de développer la norme sans fil Wireless Gigabit (WiGig). Celle-ci est censée permettre des débits 10 fois plus rapide que le Wifi.

Plusieurs géants de l’électronique et des télécommunications ont annoncé jeudi 7 mai s’être alliés afin de développer et promouvoir la norme sans fil Wireless Gigabit (WiGig), censée offrir des débits 10 fois plus rapides que le Wi-Fi. Cette technologie permettrait notamment de télécharger en quelques secondes des films en Haute Définition.

Des taux de l’ordre du gigabit par seconde
La Wireless Gigabit Alliance regroupe entre autres Intel, Microsoft, LG, Nokia, Samsung, Dell, NEC ou encore Panasonic. La norme plébiscitée par ces grands groupes utilise un spectre de 60 GHz et serait capable de délivrer un taux de transfert de l’ordre du gigabit par seconde, alors que le Wi-Fi offre un débit maximum de 300 Mbit/s en norme 802.11n.

Cette nouvelle technologie sans fil serait particulièrement adaptée au téléchargement de contenu volumineux, comme les vidéos HD, sur des PC, des téléphones portables ou des téléviseurs.

« L’Alliance WiGig va mettre au point une technologie qui aura un impact énorme sur la connectivité et la mobilité, sur les technologies de l’information, sur l’électronique grand public et sur de nombreuses autres applications. » commente Craig Mathias, responsable de la société Farpoint Group.

Lire l’article sur : Réseaux & Telecoms…

Mots clés Technorati : ,,,,,