Recherche
Archives
Informations
106 visites ce jour / 13583 - adresse IP : 50.16.51.93 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘gigabit’

Verra t’on la naissance d’un nouvel acronyme : le C.A.N. (Car Area Network) où le réseau aura pour limite notre propre voiture ?
En tout cas, Ethernet n’en fini pas de s’insérer partout:

Un groupe d’étude auprès de l’IEEE va travailler sur la standardisation du câblage Gigabit Ethernet qui pourrait intégrer des véhicules.

En début de semaine, l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) a annoncé la formation d’un groupe d’étude sur la réduction de taille de la paire torsadée (catégorie 5) pour le Gigabit Ethernet. Ce groupe se penchera sur l’opportunité d’élaborer une norme sur le câble Ethernet avec moins de brins à l’intérieur, mais avec des performances similaires. L’objectif est de pouvoir équiper en réseau les voitures. En effet, Ethernet est en train d’émerger comme une technologie clef pour le secteur de l’automobile. Les véhicules sont de plus en plus souvent équipés de solutions multimédias et d’outils de communication, comme les caméras vidéos intégrés dans les rétroviseurs ou sur les pare-chocs. Si la connectivité cellulaire et satellitaire relient la voiture à l’extérieur, le Bluetooth et le WiFi ont un rôle à l’intérieur (PAN) et le transfert de données pourraient s’appuyer sur des câbles Ethernet.

Kevin Brown, vice-président et directeur général de l’activité Ethernet Transceiver chez Broadcom, explique que « les performances des réseaux sans fil sont trop affectés par plusieurs variables comme les interférences pour être utilisés pour interconnecter les solutions embarquées. La vitesse, la faible latence et la fiabilité sont des éléments critiques pour la transmission du signal dans une voiture, y compris pour les fonctions de sécurité, précise le dirigeant. Broadcom propose déjà un câble fin compatible avec le 100 Mbt Ethernet,

Lire la suite de cette entrée »

1. Quelles spécifications, pour quelles performances ?

La prochaine norme pour les réseaux Wi-Fi à très haut débit a pour nom 802.11ac. Elle est en cours de définition à l’IEEE et prévoit l’usage de canaux de communication plus larges, de 80 et 160 MHz (contre 40 MHz pour le 802.11n), ce qui offre des taux de transfert allant jusqu’à 433 Mbit/s par antenne (contre 150 Mbit/s en 802.11n, par antenne). La promesse de la transmission au gigabit/s résulte d’un débit agrégé, issu de la transmission via des antennes multiples, de plusieurs (jusqu’à huit) flux spatiaux simultanés de données (un par antenne), contre quatre flux maximum en 802.11n. Le débit réel sera donc dépendant du nombre d’antennes utilisées de chaque côté de la transmission sans fil (client et borne Wi-Fi). Une connexion individuelle entre un point d’accès multi-antennes et un client doté d’une seule antenne pourra atteindre 433 Mbit/s avec un canal à 80 MHz ou beaucoup plus avec un canal à 160 MHz. Un point d’accès radio 802.11ac pourra émettre simultanément des flux de données à 433 Mbit/s ou 867 Mbit/s chacun, vers plusieurs clients. Lire la suite de cette entrée »

Merci à Benoit Minvielle, société Hirschmann pour la suggestion de cette actualité…

foLes chercheurs d’Alcatel sont parvenus à battre le record de transmission de données par réseau optique. Le débit atteint serait dix fois supérieur à celui qu’on connaît aujourd’hui sur les câbles sous-marins commerciaux.

Les équipes de Bell Labs, localisées à Villarceaux (91), affirment avoir atteint les 100 petabits (100 millions de gigabits) par seconde.kilomètre, une unité de mesure standard en transmission optique à haute vitesse. Ce chiffre a été calculé en prenant en compte à la fois la vitesse de transmission et la capacité du réseau à la maintenir sur une longue distance. Ici 7 000 kilomètres.

« Cette expérience de transmission comprenait notamment l’envoi de l’équivalent de 400 DVD par seconde entre Paris et Chicago », explique Alcatel dans un communiqué.

Quelque 155 lasers fonctionnant chacun sur une fréquence différente, et transportant 100 gigabits de données par seconde, ont été utilisés pour réaliser cette opération.

Lire l’article sur Le Mag IT…

carte-reseau Avec l’ajout de nouvelles cartes et le support de windows 7 et Windows Server 2008 R2…

Les drivers PROSet II 14.2 sont disponibles depuis quelques jours chez Intel. Il s’agit pour rappel ni plus ni moins que des drivers permettant de faire fonctionner les contrôleurs réseaux Ethernet Intel PRO/100 (100 Mbps), PRO/1000 (1 Gbps) et PRO/10GbE (10 Gbps) que l’on retrouve sur de très nombreuses cartes mères associées aux southbridges Intel ICH ainsi que sur de nombreuses cartes réseaux professionnelles.

Cette version 14.2 apporte le support de cartes résaux supplémentaires mais aussi la prise en charge officielle du système Windows 7 dont la couche réseau (NDIS 6.2) est quasiment identique à celle de Windows Vista. On note également le support de l’édition serveur de Windows 7 à savoir Windows Server 2008 R2. Petite déception en revanche pour les utilisateurs de Windows 2000 car les drivers PROSet II ne sont désormais plus compatibles avec ce dernier qui devra donc se contenter de la version 14.0 sortie il y a quelques semaines.

Concernant la compatibilité de Windows 7 et de Windows Server 2008 R2 avec les chipsets 10 Gigabit/sec (10 GbE), sachez juste qu’il faudra attendre une prochaine révision des drivers pour faire fonctionner le panneau de configuration PROSet ainsi que les fonctionnalités avancées ANS (Advanced Networking Services).

A noter également la mise à jour des pilotes Ethernet Intel pour Linux.
Drivers Intel PROSet II 14.2 pour Windows 2003/2008/XP/Vista/7 32/64 bit

Lire l’article sur : TousLesDrivers.com…

Mots clés Technorati : ,,,,

foLe 100 Gbit/s dans un routeur et jusque 3 Tbit/s dans un rack télécom standard – la course aux performances continue…

Le groupe Alcatel-Lucent présente à ce jour la première interface de routage de services 100 Gigabit Ethernet pour la périphérie des réseaux des fournisseurs de services. Cette solution aidera ces fournisseurs de services à faire face aux demandes massives de bande passante générées par l’explosion du trafic vidéo et des services IP grand public et professionnels.

Concernant les fournisseurs qui ont besoin d’une densité supérieure à 10 Gigabit Ethernet mais qui ne sont pas encore prêts à passer à des vitesses de 100 Gigabits, Alcatel-Lucent annonce également de nouvelles cartes lignes 10 Gigabit Ethernet 10-ports pour ses routeurs 7750 SR et ses commutateurs 7450 ESS. Conçues avec la même puce FP2, ces cartes lignes permettent de fournir jusqu’à trois cents ports 10 Gigabit Ethernet sur un rack télécom standard, avec prise en charge d’un éventail complet de services IP/MPLS.

Lire l’article complet sur : Boursier.com…

Mots clés Technorati : ,,,

cpl Belkin sort un boitier CPL gigabit pour faire de la transmission HD en utilisant le réseau électrique de la maison. Attention, Belkin précise bien que le débit de 1 Gb/s est un débit théorique et qu’il dépend du réseau, des interférences et de la distance entre les émetteurs.

Compatibilité :  IEEE 802.3/802.3u/802.3a, HomePlug® AV-certified, Coexistence with HomePlug 1.0

Bon, pour de la transmission HD, nul besoin de ce produit. Un boitier 200 Mbit/s voir 85 Mb/s est suffisant pour transmettre un flux divx de 8 Mb/s. Mais, pour suppléer le câblage RJ45 difficile à mettre en œuvre, cela peut être une très bonne solution à un débit qui permet la mise en place de serveurs et de plusieurs PC connectés en simultané.

Reste à voir le débit réel d’un tel boitier !

Arrivée prévue pour août 2009 et déjà vendu outre atlantique à un prix de 149$ (mais déjà plus en stock)

Create an ultrafast HD entertainment network through your home’s electrical wiring*
Imagine reliably sending HD movies from the Internet directly to your home theater system through just the wires already in your home. No need for special wiring. With Belkin’s Gigabit Powerline HD starter kit, it is that simple. Connect one Adapter to an existing home router and then simply plug it into the wall outlet. Then plug a second Adapter into an available wall outlet and connect the other end to computers, gaming consoles or home theater system

voir la fiche produit sur : Belkin…

green-ethernet-EEE LSI Corporation annonce une nouvelle génération de technologie gigabit Ethernet (GbE) PHY sur circuits silicium, destinée aux applications de serveurs, de PC, d’ordinateurs portables et de commutateurs réseau. Inaugurant sa quatrième génération, la technologie LSI™ Energy-Efficient GbE PHY est la plus éco-énergétique et la plus compacte du marché. Elle offre aux constructeurs OEM la possibilité de réduire le nombre de puces, la consommation électrique.

La hausse vertigineuse des coûts de l’énergie et l’arrivée prochaine des réglementations de conformité à la norme ENERGY STAR® annoncées par l’EPA, l’agence américaine pour la protection de l’environnement, et par le ministère américain de l’énergie, poussent les fabricants d’équipements informatiques et télécoms à rechercher davantage d’efficacité énergétique. Le déploiement de dispositifs « à débits variables », capables de se mettre en veille en période d’inactivité, permet d’obtenir une réduction importante de la consommation énergétique. La technologie LSI Energy-Efficient GbE PHY passe en mode de faible consommation d’énergie lorsque le trafic de données est nul, mais rétablit immédiatement un fonctionnement à plein régime dès que le trafic reprend.

En raison de l’augmentation constante du trafic en ligne, un niveau élevé de performance et une faible consommation énergétique sont essentiels pour le déploiement massif des réseaux Ethernet éco-énergétiques de nouvelle génération.

Selon LSI, sa technologie LSI GbE PHY est capable de réduire la consommation électrique des commutateurs Ethernet de plus de 30 %, et autorise désormais des mises en œuvre dans des configurations intégrées personnalisées. Elle présente en outre une compatibilité ascendante avec les normes Ethernet existantes, avec pour conséquence l’avantage d’une migration rapide.

Lire l’article sur : Global Security Mag Online…

usb-superspeed10 fois plus rapide que l’USB 2.0, ce controleur implémente le nouveau standard USB SuperSpeed 3.0 avec un débit de 5 Gbit/s

NEC Electronics introduces the world’s first Universal Serial Bus (USB) host controller for the new SuperSpeed USB 3.0 standard. NEC Electronics expects rapid adoption of the device and standard as the need to transfer larger and larger amounts of information continues to grow rapidly. The µPD720200 host controller supports USB transfer speeds of up to 5 gigabits per second (Gbps) of data, which is 10 times faster than previous USB 2.0 transfer speeds. The NEC Electronics device, as well as the standard, is fully backward compatible with the USB 2.0, 1.1 and 1.0 versions of the USB standard.
Samples of NEC Electronics’ µPD720200 host controller are expected to be available in June 2009, along with free Windows® device driver software. Monthly production is expected to reach approximately 1,000,000 units in September 2009.

Lire l’article sur : The Industrial Ethernet Book…

Mots clés Technorati : ,,,

wigig Dans la course au haut-débit, voici un nouvel acteur avec lequel il faudra peut-être compter : la Wireless Gigabit Alliance. Ce consortium industriel – qui regroupe des firmes prestigieuses comme Intel, Dell, Microsoft ou Nokia – vient d’annoncer sa volonté de définir une nouvelle technologie haut débit sans fil baptisée Wigig (Wireless Gigabit) aux débits « dix fois supérieurs à ceux des réseaux locaux sans fil ». Les premières spécifications devraient être publiées au quatrième trimestre 2009. Le gigabit par les ondes, voilà qui peut faire rêver…

Ce ne sera pas un concurrent pour le Wi-Fi

D’un point de vue technique, le consortium explique que cette nouvelle technologie utilisera la bande de fréquences de 60 GHz et permettra de connecter directement des équipements et des périphériques entre eux, de paire-à-paire. Ces deux caractéristiques montrent d’ores et déjà que cette nouvelle technologie ne sera en aucune manière concurrente du Wi-Fi.

En effet, ce dernier utilise les bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz, dispose d’une portée allant jusqu’à plusieurs centaines de mètres (en environnement ouvert) et se caractérise par une architecture relativement centralisée (points d’accès). A l’inverse, le Wireless Gigabit n’aura pas de points d’accès et, compte tenu de la haute fréquence, la portée ne devrait pas dépasser les vingt mètres. Passer un mur sera même difficile. « Tel que présenté par le consortium, le Wireless Gigabit ressemble plus à un successeur du Bluetooth que du Wi-Fi », explique Xavier Seringe, directeur technique de Bluesafe, un intégrateur spécialisé dans les réseaux locaux sans fil.

Vers une nouvelle guerre des standards ?

Quel est le marché cible du Wireless Gigabit ? Le consortium voit large et veut toucher à la fois le grand public et les entreprises, l’objectif étant de « supprimer cet amas de câbles qui encombre les foyers et les bureaux ». Toutefois, il est probable que le Wireless Gigabit va d’abord séduire les particuliers, qui pourront ainsi transférer simplement leurs films et leur musique d’un équipement à un autre. Dans les entreprises, de tels besoins ne sont pas encore très présents. « Par ailleurs, le Wi-Fi ne posera bientôt plus de problème en ce qui concerne le débit, grâce au 802.11n, qui proposera 600Mbit/s », précise Xavier Seringe.

En revanche, on peut se demander si l’on ne va pas assister à une nouvelle guerre des standards. En effet, le Wigig va entrer en concurrence avec une autre technologie, celle du WirelessHD, une autre technologie radio à 60 GHz qui propose 4 Gbit/s sur dix mètres. Quelqu’un est intéressé par un remake de Blu-ray contre HD DVD ?

Lire l’article sur : 01net…

wigig Une alliance de plusieurs parmi les plus importantes entreprises de l’électronique et des télécommunications ont annoncé jeudi 7 mai s’être alliée afin de développer la norme sans fil Wireless Gigabit (WiGig). Celle-ci est censée permettre des débits 10 fois plus rapide que le Wifi.

Plusieurs géants de l’électronique et des télécommunications ont annoncé jeudi 7 mai s’être alliés afin de développer et promouvoir la norme sans fil Wireless Gigabit (WiGig), censée offrir des débits 10 fois plus rapides que le Wi-Fi. Cette technologie permettrait notamment de télécharger en quelques secondes des films en Haute Définition.

Des taux de l’ordre du gigabit par seconde
La Wireless Gigabit Alliance regroupe entre autres Intel, Microsoft, LG, Nokia, Samsung, Dell, NEC ou encore Panasonic. La norme plébiscitée par ces grands groupes utilise un spectre de 60 GHz et serait capable de délivrer un taux de transfert de l’ordre du gigabit par seconde, alors que le Wi-Fi offre un débit maximum de 300 Mbit/s en norme 802.11n.

Cette nouvelle technologie sans fil serait particulièrement adaptée au téléchargement de contenu volumineux, comme les vidéos HD, sur des PC, des téléphones portables ou des téléviseurs.

« L’Alliance WiGig va mettre au point une technologie qui aura un impact énorme sur la connectivité et la mobilité, sur les technologies de l’information, sur l’électronique grand public et sur de nombreuses autres applications. » commente Craig Mathias, responsable de la société Farpoint Group.

Lire l’article sur : Réseaux & Telecoms…

Mots clés Technorati : ,,,,,