Recherche
Archives
Informations
88 visites ce jour / 14201 - adresse IP : 54.196.127.107 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘WiMAX’

Merci à Benoit Minvielle / Belden France pour le lien


L’ IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) a approuvé la norme 802.16m pour la prochaine génération de Wimax, qui peut fournir des débits en aval de plus de 300 Mbit/s.

Le 802.16m est également connu sous le nom WirelessMAN-advanced ou WiMax-2. Il a été développé comme le successeur du 802.16e, première norme mondiale pour le WiMax mobile. Le nouveau standard a mis plus de 4 ans avant d’aboutir et arrive dans un contexte très concurrentiel. En effet, une grande majorité d’opérateurs ont choisi le LTE pour construire leur réseau de 3,75 G. Le Long Term Evolution partage certaines caractéristiques communes avec le Wimax mais provient d’un corps de normes différents.

Lors du salon CEATAC à Tokyo l’année dernière, Samsung a fait la démonstration d’un réseau compatible 802.16m qui atteint une vitesse de 330 Mbit/s. La norme est conçue pour fournir des vitesses de l’ordre de 100 Mbit/s pour les utilisateurs finaux. Ce standard utilise des technologies comme le MIMO (multiple-in, out multiples) pour améliorer ses performances. Il peut également être utilisé avec de petites stations de base appelées femtocells et avec les réseaux auto-organisés. L’organisme de normalisation assure aussi la rétro-compatibilité du 802.16m avec le standard en cours.

Concurrencé par LTE-Advanced

Sprint Nextel, propriétaire majoritaire de Clearwire (en charge du déploiement du Wimax aux Etats-Unis), a indiqué l’année dernière qu’il était intéressé par le 802.16m. Mais Clearwire est à la recherche de capitaux pour étendre son réseau et de nombreux observateurs s’interrogent sur les orientations technologiques des deux sociétés.

Plus tôt cette année, les représentants des plus grands fabricants mondiaux ont approuvé la version finale de LTE-Advanced. Ce standard doit selon l’Union Internationale des Télécommunications devenir celui de la 4G.

Lire l’article sur : Le Monde Informatique…

data De plus en plus de personnes utiliseront internet. Aujourd’hui, selon l’Internet World Stats, leur nombre s’élève à 1,7 milliard, à comparer à la population mondiale de 6,7 milliards. La National Science Foundation (NSF) estime qu’en 2020, la planète comptera 5 milliards d’internautes. Ce changement d’échelle posera forcément des problèmes techniques, quelle que soit l’architecture du futur pour le web.

Internet sera de plus en plus dispersé géographiquement car l’essentiel de sa croissance proviendra, durant les 10 prochaines années, des pays en voie de développement. Aujourd’hui, selon l’Internet World Stats, les régions dont le taux de pénétration est le plus bas sont l’Afrique (7%), l’Asie (19%) et le Moyen-Orient (28%), contre 74 % pour l’Amérique du Nord. Le rééquilibrage auquel on va assister se traduira par une présence accrue des jeux de caractères non-ASCII.

Aujourd’hui, internet est essentiellement un réseau reliant 575 millions d’ordinateurs. Durant les années 2010, le nombre d’appareils divers connectés va dépasser celui des ordinateurs. La NSF estime en effet que des milliards de capteurs équipant des bâtiments, ponts, systèmes de sécurité ou compteurs électriques seront reliés au réseau. En 2020, les objets connectés

Lire la suite de cette entrée »

wimax Il y a un peu plus d’un an que le WiMAX a fait ses grands débuts aux États-Unis et une suite est déjà prévue. L’IEEE devrait fournir cet été l’approbation finale de la norme 802.16m, aussi connue comme « Le WiMAX 2. » L’opérateur Clearwire, qui est la plus grande société à offrir actuellement des services commerciaux WiMAX aux Etats-Unis, a déclaré qu’il prévoit de tester le 802.16m en 2011 avec l’espoir de le déployer en 2012.

Que savons-nous de cette suite du WiMAX ? Elle sera rétro-compatible avec la norme 802.16e, la norme WiMAX actuellement utilisée par les opérateurs aux Etats-Unis. Le 802.16m sera nettement plus rapide que son prédécesseur. Le vice-président du Forum WiMAX, Mohammad Shakouri précise que l’objectif est pour le nouveau standard d’offrir

Lire la suite de cette entrée »

wimax Le constructeur a décidé d’arrêter la conception et la fabrication de nouvelles stations de base Wimax, une activité issue du rachat de Navini Networks en 2007, pour 330 millions de dollars. Selon les déclarations d’un porte-parole auprès de notre confrère FierceBroadbandWireless, Cisco souhaite désormais se concentrer sur les technologies de cœur de réseaux mobiles, indépendantes des infrastructures d’accès (Wimax, LTE, 3G, etc.). C’est d’ailleurs exactement ce que propose Starent Networks, une société que Cisco a rachetée en octobre dernier pour la modique somme de 2,9 milliards de dollars. En tous cas, la réorientation du géant des réseaux IP ne constitue pas une bonne nouvelle pour les adeptes du Wimax, qui perdent de plus en plus pied face au LTE.

Lire l’article sur : 01netPro…

Mots clés Technorati : ,,

wimax L’IEEE devrait fournir cet été l’approbation finale de la norme 802.16m, aussi connue comme « Le WiMAX 2. » L’opérateur Clearwire, qui est la plus grande société à offrir actuellement des services commerciaux WiMAX aux Etats-Unis, a déclaré qu’il prévoit de tester le 802.16m en 2011 avec l’espoir de le déployer en 2012.
Que savons-nous de cette suite du WiMAX ? Elle sera rétro-compatible avec la norme 802.16e, la norme WiMAX actuellement utilisée par les opérateurs aux Etats-Unis. Le 802.16m sera nettement plus rapide que son prédécesseur. Le vice-président du Forum WiMAX, Mohammad Shakouri précise que l’objectif est pour le nouveau standard d’offrir des débits de liaison descendante de plus de 100 Mbit/s pour les utilisateurs. En comparaison, Sprint qui avait lancé son offre XOHM WiMAX commercialement en 2008, fournit des débits de 3,7 Mbit/s à 5 Mbit/s.
Mohammad Shakouri affirme que le 802.16m fournira ces débits plus élevés grâce à une combinaison d’antennes intelligentes et une approche multi-canal. «Pensez-y comme si vous construisiez une autoroute à 20 voies », précise Mohammad Shakouri, décrivant comment …

Lire l’article complet sur : Reseaux-Telecoms.net…

Mots clés Technorati : ,,,

De quoi probablement enfin lancer cette technologie prometteuse en France et que Free puisse rentabiliser son investissement.wimax  Pour rappel, Wimax permet une connexion sans fil de type métropolitaine avec un potentiel de 70Mbit/s sur un rayon de 50lm.

Alors que les services Wimax d’opérateurs sont à la peine en Europe, faute en partie de terminaux nomades disponibles en quantité, Intel serait-il en mesure de débloquer enfin ce marché ?

De source américaine, le fondeur affirme avoir débuté la production de puces radio Wimax fonctionnant à la fois dans les fréquences 2,3, 2,5 et 3,5 GHz, ces dernières étant les seules déployées en Europe pour cette technologie radio.

Cette puce Wimax tribande, baptisée du nom de code Kilmer Peak, sera commercialisée au premier trimestre 2010, avec Calpella Arrandale, sa future plate-forme pour Notebook. Les premiers terminaux nomades compatibles Wimax devraient être disponibles dans la foulée.

Intel investit dans les opérateurs Wimax

Jusqu’à présent, Intel ne produisait que des puces Wimax 2,5 GHz, fréquence principalement utilisée aux Etats-Unis et à Taïwan. Ainsi, un module radio Wimax 2,5 GHz peut déjà être intégré par les fabricants de PC portables ayant choisi la plate-forme Centrino 2…

Lire l’article complet sur : 01net Pro…

Mots clés Technorati : ,,

wimaxIntel va investir 43 millions de dollars dans UQ Communications, un opérateur japonais qui prévoit de lancer le Wimax le plus rapide du monde. L’investissement d’Intel aidera UQ Communications à construire son réseau, qui est actuellement en phase de test à Tokyo. Le service permettra d’atteindre 40 Mbit/s dans le sens descendant (download), et 10 Mbit/s dans le sens montant (upload). Il sera officiellement lancé le 1er Juillet.

Le réseau couvre actuellement Tokyo et les cités voisines de Kawasaki et Yokohama. Il sera étendu cette année pour couvrir de nouvelles villes. UQ prévoit de couvrir 90 % de la population d’ici à 2012. UQ Communications est aussi soutenu par KDDI, l’opérateur mobile n°2 japonais, JR East, le principal opérateur de chemin de fer de l’Est du Japon, Kyocera, Daiwa Securities et la banque Tokyo Mitsubishi.

Lire l’article complet sur : Réseaux et Telecoms…

Mots clés Technorati : ,,

worldmax Lundi 29 septembre, pour la première fois, un grand opérateur télécoms américain, Sprint, a ouvert un réseau Wimax aux Etats Unis.
Le réseau opère dans la bande des 2,5 Ghz. Le débit maximum annoncé est de 10 Mbit/s sur un rayon de 10 kms dans certaines zones. Mais, en fait, le réseau Wimax de Baltimore aura des débits plus modestes, avec des vitesses annoncées de 2 Mbit/s à 4 Mbit/s.

En savoir plus sur : Reseaux et Telecoms

Mots clés Technorati : ,,

videosurveillanceLa ville de Reading dispose d’une station de base Wimax afin de centraliser les flux issus de caméras de vidéo surveillance sur son territoire. Le réseau fonctionne dans la bande des 3,3 GHz.

Lire l’article sur Réseaux & Télécoms 

Mots clés Technorati : ,

worldmax A l’occasion du WiMax Forum Global Congress qui s’est déroulé du 17 au 18 juin à Amsterdam, l’opérateur néerlandais WorldMax vient de présenter la première version de la technologie WiMax mobile d’Europe. Oui, le premier Hotspot WiMax européen est ouvert !
Le réseau élaboré par l’équipementier Alcatel-Lucent, devrait être opérationnel dans la ville et opéré de manière commerciale d’ici la fin de l’été.

Basé sur la norme WiMax mobile 802.16e, le service WorldMax diffère des réseaux précédents conçus comme des substituts sans fil des réseaux haut débit fixes traditionnels. Il est destiné à couvrir les besoins des utilisateurs en intérieur comme en extérieur, en offrant un accès haut débit sans fil aux utilisateurs d’ordinateurs portables, de smartphones et de PDA.

Lire la suite de cette entrée »