Recherche
Archives
Informations
29 visites ce jour / 15695 - adresse IP : 54.156.78.4 - système : - navigateur :
Téléchargements

Articles avec le tag ‘CPL’

cpl Les problèmes du CPL

Le CPL est pratique, mais il n’est pas exempt de défauts. Analysons.

Un problème de performances

Comme nous l’avons vu, la technologie est bardée de systèmes de correction d’erreurs, mais ce n’est généralement pas suffisant pour offrir le débit maximal. Concrètement, pour avoir environ 70 mégabits/s sur un kit à 200 mégabits/s (sic), il faudra les placer sur un réseau propre, sans éléments perturbateurs. On retrouve, dans ces derniers, les lampes équipées avec des ampoules halogènes et les chargeurs de téléphones (notamment). Pour éviter les perturbations, placer les appareils directement sur la prise murale est le meilleur choix, même si dans la pratique, c’est souvent impossible : le manque de prises oblige souvent les gens à utiliser des multiprises. Enfin, les appareils dotés d’une prise femelle sont souvent plus rapides, tout simplement parce qu’ils sont équipés de filtres plus efficaces.

Un problème d’ondes

Autre problème, un peu plus médiatique celui-là, les ondes. Même si le CPL n’émet pas directement des ondes à la manière du Wi-Fi (de plus en plus ostracisé sur ce point), cela ne veut pas dire…

Lire la suite de cette entrée »

cpl Belkin sort un boitier CPL gigabit pour faire de la transmission HD en utilisant le réseau électrique de la maison. Attention, Belkin précise bien que le débit de 1 Gb/s est un débit théorique et qu’il dépend du réseau, des interférences et de la distance entre les émetteurs.

Compatibilité :  IEEE 802.3/802.3u/802.3a, HomePlug® AV-certified, Coexistence with HomePlug 1.0

Bon, pour de la transmission HD, nul besoin de ce produit. Un boitier 200 Mbit/s voir 85 Mb/s est suffisant pour transmettre un flux divx de 8 Mb/s. Mais, pour suppléer le câblage RJ45 difficile à mettre en œuvre, cela peut être une très bonne solution à un débit qui permet la mise en place de serveurs et de plusieurs PC connectés en simultané.

Reste à voir le débit réel d’un tel boitier !

Arrivée prévue pour août 2009 et déjà vendu outre atlantique à un prix de 149$ (mais déjà plus en stock)

Create an ultrafast HD entertainment network through your home’s electrical wiring*
Imagine reliably sending HD movies from the Internet directly to your home theater system through just the wires already in your home. No need for special wiring. With Belkin’s Gigabit Powerline HD starter kit, it is that simple. Connect one Adapter to an existing home router and then simply plug it into the wall outlet. Then plug a second Adapter into an available wall outlet and connect the other end to computers, gaming consoles or home theater system

voir la fiche produit sur : Belkin…

wifi-lumiere Des chercheurs américains planchent sur ce qui sera peut-être un jour le successeur du WiFi : la lumière. Des universitaires de Boston mettent ainsi au point une application pratique de la technologie ‘Smart Lighting’, qui substitue à l’usage du spectre radio celui d’ondes lumineuses.
Ils ont recours à une batterie d’ampoules LED [à partir d’un réseau de type CPL] qui, en clignotant de façon très rapide – donc imperceptible par l’oeil humain -, émettent des informations. Celles-ci sont alors échangées avec tous les périphériques connectés aujourd’hui en WiFi : ordinateurs portables, imprimantes, baladeurs, etc. Le réseau sans fil ainsi créé, ne reposerait que sur un point d’accès, qui se contenterait de faire transiter les données à l’ensemble des LED réparties dans l’habitation et simplement reliées au réseau électrique domestique.
Les avantages de ce système sont « la robustesse et l’absence d’interférences électromagnétiques », souligne le professeur à la tête du projet. Le réseau serait également susceptible de proposer une solution aux internautes inquiets de la sécurité des informations transitant actuellement par les ondes radio : à moins de se trouver dans le champ lumineux émis par une des LED du réseau, la connexion est impossible avec la technologie ‘Smart Lighting’.
Les anxiétés liées aux dangers sanitaires des ondes électromagnétiques pourraient également s’estomper. Enfin, ce type de réseau, qui serait capable d’atteindre un débit de 10 Mbit/s, présenterait l’avantage d’encourager le recours aux ampoules LED, particulièrement peu gourmandes en énergie…

Lire la suite de cette entrée »

homeplug

Le constructeur Devolo devrait profiter du Cebit, célèbre salon informatique qui a lieu à Hanovre tous les ans, pour montrer en avant première ses prochains adaptateurs CPL (Courants Porteurs en Ligne). Avec ses derniers, compatibles avec la norme HomePlug AV, Devolo compte bien doubler le taux de transfert théorique maximal autorisé par le CPL, pour atteindre les 400 Mbits.

On parle ici de débit théorique, là où le débit réel (lors de transfert) est au maximum de 64Mb/s sur du CPL à 200 Mb/s. On sera donc loin du 400Mb/s en réel mais beaucoup plus proche de 100Mb/s – de quoi palier efficacement au 100Mb/s en câble paires torsadées UTP/STP 5e/6. Devolo annonce d’ailleurs que cette nouvelle technologie permettra d’atteindre une vitesse maximale de 180 Mbits à travers le réseau électrique. Les produits ne sont pas prévus avant 2009.

Cette annonce prometteuse montre que le CPL n’a pas encore atteint ses limites.
Il faut rappeler que les constructeurs HomePlug ou DS2 utilisent aujourd’hui une bande passante comprise entre 1 et 30 MHz avec une limite théorique de 200 Mbps.
Certes, en élargissant cette bande passante -de 1 à 50 MHz par exemple- on peut atteindre des débits supérieurs. Il faut néanmoins rappeler que plus on monte en fréquence plus le signal transmis sur l’installation électrique est atténué avec la distance.

En savoir plus… sur 01net

Mots clés Technorati : ,,,

cpl Le CPL (Courant Porteur en Ligne) est utilisé parfois (quand le WIFI ne passe pas bien et que tirer un cable n’est pas esthétique) pour transporté Internet dans nos maisons (certains FAI l’intègrent d’ailleurs en standard avec leur box) – on parle dans ce cas du CPL indoor avec des débits théoriques de 14 & 85Mb/s (HormePlug 1.0) et 200Mb/s (HomePlug AV).

Ici, il s’agit plutôt du CPL outdoor (donc en dehors de nos maisons) dont les signaux transitent par les lignes MT/BT (Moyenne Tension, Basse Tension). On parle ici de "L’Internet social", car celui ci permet de réduire la fracture numérique (comme dirait une ancienne personnalité) en apportant une accès Internet "haut débit" (on ne dépasse pas les 2Mbit/s et l’abonnement le moins cher tourne autour de 512Kb/s à 1Mbit/s) à petit prix (de 5€ à 10€ /mois) en incluant parfois la téléphonie illimitée. Le CPL, ne nécessitant pas d’installation téléphonique et donc un investissement moindre, a donc été choisi pour permettre ce genre de tarification basse. Les quartiers de populations à faible revenue en seront les bénéficiaires dans certaines villes (comme c’est déjà le cas pour Dunkerque, Angers, Nantes…).

Un accès à 1 Mbit/s et la téléphonie illimitée pour 10 euros

Avec le CPL, les débits promis dépassent rarement les 2 Mbit/s. Autant dire qu’il n’y aura pas de télévision par Internet, mais la téléphonie reste possible. C’est Dunkerque qui a été la pionnière avec le projet Domitil lancé en décembre 2006. Le réseau a été déployé là aussi par Edev CPL, et le FAI Territoires Sans Fil (TSF), spécialisé dans les offres à bas prix, propose trois forfaits depuis mars 2007 : 5 euros par mois pour 512 kbit/s, 8 euros pour 1 Mbit/s et 10 euros pour 1 Mbit/s et la téléphonie illimitée.

En savoir plus sur… 01net.com

Mots clés Technorati : ,,,

Nouveau coup d’accélérateur en vue pour la technologie CPL (courant porteur en ligne), qui permet de déployer un réseau local en utilisant les prises électriques de la maison. Alors que les premiers adaptateurs offrant des débits théoriques de 200 Mbit/s arrivent à peine sur le marché, le fabricant taïwanais Comtrend annonce qu’il présentera, dès le début de l’année prochaine, des prototypes permettant d’atteindre un débit théorique de 400 Mbit/s.

Lire la suite de cette entrée »